Le Parc



Un parc qui mérite toutes les attentions avec ses 3 hectares, situé en plein cœur du village de Puxe ! Vous y trouverez des arbres remarquables, plus de 40 variétés recensées par un spécialiste, Marc Lechien, paysagiste et urbaniste, auteur du livre La Meurthe-et-Moselle en ses jardins (2005). Des spécimens remarquables par leurs tailles, variétés, formes, histoires, âges…

Les pins noirs, les tilleuls centenaires, l’allée majestueuse de marronniers, le sophora du Japon avec sa provenance mystérieuse, les hêtres pourpres, les 5 sortes d’érables, le févier et tant d’autres font de ce parc un véritable arboretum

                   

Le plus gros : un tilleul à grandes feuilles de 4m50 de circonférence.
Le plus vieux : difficile à définir parmi les tilleuls, marronniers, pins noirs ou même hêtres pourpres, mais plus de 300 ans vraisemblablement…
Le plus mystérieux : Le sophora du Japon, 3m10 de circonférence, identifié par hasard par Marc Lechien. Cet arbre a sûrement 250 ans, ce qui en ferait un des spécimens les plus vieux en Lorraine (peut-être même le plus vieux). C’était une espèce très rare au XVIIe siècle. Cette essence a été introduite en France et en Europe en 1747, le plus vieux spécimen en France est toujours visible au Jardin des Plantes à Paris. Il en existe au moins un exemplaire dans le parc du château de Versailles.



Dans le parc de Puxe on trouve aussi un petit étang, dont le niveau varie au cours des saisons. 

On peut aussi remarquer les restes d’une serre ancienne dont les arceaux sont encore présents. Le promeneur solitaire longera les vestiges des murs qui enserraient le château, pour découvrir une grille en fer forgée.